+33 7 86 87 79 73

Article : Qu’est-ce qu’un conseiller en gestion de patrimoine ?

Date de publication : 26 septembre 2021

Qu’est-ce qu’un conseiller en gestion de patrimoine ?

Un conseiller en gestion de patrimoine (CGP) est un expert qui vous conseille pour optimiser votre patrimoine existant ou à venir.

PODCAST / ROLE ET MISSION DU CONSEILLER EN GESTION DE PATRIMOINE

Ainsi il vous aide à préparer votre retraite, à gérer votre patrimoine, à transmettre vos biens à vos héritiers, à optimiser votre fiscalité, à piloter votre épargne et à faire le bon choix d’investissement immobilier.

Définition officielle de Gestion de Patrimoine (par le Conseil des Gestionnaires de Patrimoine) :

« Processus d’interaction entre le conseiller et le client pour donner au client une assistance impartiale dans l’analyse et l’organisation de ses affaires financières et personnelles, afin de lui permettre de rationaliser et d’atteindre de façon réaliste les objectifs qu’il s’est fixés concernant ses finances et son mode de vie. »


Le bilan patrimonial du conseiller en gestion de patrimoine

Pour vous apporter le meilleur conseil, le conseiller en gestion de patrimoine procède tout d’abord à une analyse complète de votre situation patrimoniale actuelle par le biais du bilan patrimonial. Ce bilan de la situation porte :

  • sur votre patrimoine immobilier actuel : les investissements locatifs ou résidentiels que vous avez réalisés sont-ils optimisés ? Serait-il judicieux de vendre un appartement à faible rendement locatif pour investir dans un nouveau logement avec un dispositif fiscal plus avantageux ?
  • sur votre situation financière : Faut-il renégocier votre taux d’emprunt ? Votre taux d’endettement vous permet-il de souscrire un nouvel emprunt pour votre nouveau projet ? Un prêt In Fine est-il adapté à votre projet ? Peut-on réduire le coût de l’assurance emprunteur ?
  • sur votre situation successorale : en cas de décès vos proches sont-ils bien protégés ? Serait-il judicieux d’anticiper la succession et les droits de mutation qu’auraient à payer vos héritiers ?
  • votre protection sociale et vos assurances : Ne devriez-vous pas souscrire une prévoyance pour vous protéger en cas d’incapacité de travail ? Ou bien souscrire un contrat d’assurance vie pour vous constituer un complément de retraite et ainsi vous protéger ou protéger vos proches ? Faut-il souscrire une assurance « Homme clé » si vous êtes un dirigeant d’entreprise ?

L’arbitrage du patrimoine

Une fois que le bilan patrimonial est dressé, le conseiller en gestion de patrimoine sera en mesure de vous proposer des solutions pour arbitrer au mieux votre patrimoine tout en l’optimisant et en le diversifiant.


L’investissement immobilier

L’un des leviers de la défiscalisation est bien sûr l’immobilier. Comment faire le bon choix entre les différents dispositifs actuellement en vigueur (Loi Pinel neuf, Loi Pinel ancien, statut LMNP, Loi Malraux, Déficit foncier, Démembrement…).

Le conseiller en gestion de patrimoine sera en mesure de vous orienter vers l’investissement immobilier le plus profitable à votre situation en terme de rendement locatif et de défiscalisation.


Des activités réglementées pour exercer en qualité de conseiller en gestion du patrimoine

Pour exercer le métier de conseiller en gestion de patrimoine il est obligatoire de détenir plusieurs diplômes ou capacités professionnelles connexes sous peine de lourdes sanctions et amendes (civiles et pénales). Ainsi :

  • 1) IAS niveau 1 : Pour proposer tout produit d’assurance, le conseiller en gestion de patrimoine devra disposer de la capacité professionnelle IAS de niveau 1 (intermédiaire en assurances), être inscrit à l’Orias en tant que courtier en assurances et souscrire une assurance en responsabilité civile professionnelle et garantie financière correspondante.
  • 2) IOBSP niveau 1 : Pour étudier la capacité de financement de son client, proposer des crédits ou rachats de crédits, le conseiller en gestion de patrimoine devra disposer de la capacité professionnelle IOBSP de niveau 1 (intermédiaire en opération de banque et services de paiement). Il devra être inscrit à l’Orias en qualité de courtier en crédit et devra disposer d’une assurance en responsabilité civile professionnelle.
  • 3) CARTE T et Carte G : pour proposer de l’immobilier le conseiller en gestion de patrimoine devra disposer d’une carte professionnelle Transaction (pour la vente immobilière) et une carte professionnelle Gestion (s’il propose aussi la gestion locative) délivrée par la chambre de commerce du département. Ainsi que les assurances en responsabilité civile professionnelle et garanties financières correspondantes.
  • 4) CIF : Pour proposer des produits d’investissement financiers le conseiller en gestion de patrimoine devra disposer d’une capacité professionnelle de conseiller en investissement financier (CIF) ainsi que de l’agrément délivré par l’autorité des marchés financiers (AMF). Mais aussi d’une assurance couvrant sa responsabilité civile professionnelle. De plus il devra également adhérer à une association professionnelle agréée par l’AMF.
  • 5) CJA : Pour rédiger des actes sous seing privé, le conseiller en gestion de patrimoine doit disposer de la CJA (compétence juridique appropriée). Conformément aux dispositions de l’article 59 de la loi 71-1130 du 31 décembre 1971 modifiée : « Les personnes exerçant une activité professionnelle réglementée peuvent, dans les limites autorisées par la réglementation qui leur est applicable, donner des consultations juridiques relevant de leur activité principale et rédiger des actes sous seing privé qui constituent l’accessoire direct de la prestation fournie.

Contactez Complet’immo & patrimoine pour vous aider à optimiser votre patrimoine ou pour vous conseiller au mieux sur votre projet d’investissement immobilier : contact


Contactez-nous, nous aurons plaisir à vous conseiller pour :